HISTORIQUE

Le Jiu Jitsu Brésilien et le Grappling furent introduits en Polynésie Française, vers le début des années 1990.

En effet, cela avait commencé de jeunes surfeurs étrangers de passage dans nos îles et notamment Huahine. Ces jeunes sportifs ont voulu faire découvrir à leur pairs polynésiens, une nouvelle forme d’art, la pratique du Jiu Jitsu Brésilien et du Grappling.

A cette époque, les jeunes quelque peu timides s’entraînaient à l’abri des regards dans des garages, des dojos, à la plage, dans le salon familial. Ils s’organisaient avec les moyens du bord. Tout ce qui pouvait servir de tatami était utilisé : une bâche, une vieille moquette, un Peue, des matelas usés… Et ceux qui en avaient les moyens, ils investissaient dans des tatamis.

Piqués par la passion, les jeunes pratiquants se sont organisés en association et créé ainsi le Dojo du Club de Huahine – Fare Nui Judo Jiu Jitsu. Depuis, le Dojo a pu accueillir de grands maîtres et des sportifs étrangers, afin d’organiser de stages et enseigner la discipline du Jiu Jitsu Brésilien.

placeholder

Il existe 2 grandes familles qui ont introduit la pratique du Jiu Jitsu Brésilien et le Grappling en Polynésie Française.

  1. La première fut le Club Huahine Fare Nui Judo Jiu Jitsu dirigé par le Président Hiro Lemaire et Thierry Tapare. Ce dernier s’entrainait à Hawaii en 1992, avec le maître Romolo BARROS 5ème Dan.
  2. La deuxième famille issue de la jeunesse de Faa’a avait pour référent Tetuahau Tetuahau s’était entraîné chez le maître Relson Gracie 5ème Dan, fils cadet de Helio Gracie, dans la période où il faisait ses études à Hawaii. Ayant converti de plus en plus de jeunes au Jiu Jitsu, il entreprit de créer son propre club.

La plupart des polynésiens ayant pratiqué le Jiu Jitsu Brésilien et le Grappling ont eu pour professeur l’un des anciens pratiquants de ces 2 premières branches. Depuis, le Jiu Jitsu Brésilien et le Grappling n’a cessé de se développer en Polynésie.

  1. La plupart des polynésiens ayant pratiqué le Jiu Jitsu Brésilien et le Grappling ont eu pour professeur l’un des anciens pratiquants de ces 2 premières branches. Depuis, le Jiu Jitsu Brésilien et le Grappling n’a cessé de se développer en Polynésie.

C’est dans cet ordre chronologique, que la Fédération de Jiu Jitsu Brésilien a vu le jour en Polynésie Française, grâce notamment à la passion qui a réuni ces trois premiers clubs :

  • Le Fare Nui Judo Jiu Jitsu, Hiro LEMAIRE et Thierry TAPARE
  • La Tahitian Top Team, Tetuahau TEMARU
  • Le Brazilian Jiu Jitsu Tahiti, Rodrigo Lanthiez,

En 2006, conscients de l’engouement qu’ils sont réussis à créer autour de cette pratique, les pionniers de la pratique en Polynésie ont décidé de créer la toute première Fédération Polynésienne de Jiu Jitsu Brésilien. Hiro LEMAIRE en sera le président, jusqu’à aujourd’hui et animera avec son équipe le développement de la pratique à aujourd’hui.